rencontre association communication

Premier atelier d’échange interassociatif: Informer et mobiliser

Le 20 janvier 2018 avait lieu le premier atelier de formation à destination des associations de Port-Saint-Père et de leurs partenaires dans le cadre de l‘Espace de Vie Sociale d’Anim’Action. Il répondait à un besoin en terme de communication: comment informer? comment mobiliser? comment faire vivre les événements?

Ainsi, les 10 associations présentes ont pu échanger autour de problématiques communes et faire émerger de riches idées grâce à l’accompagnement des CEMEA Pays De La Loire et la participation de la commune. Il en est ressorti une volonté de rencontre et de partage pour une meilleure mutualisation des savoir et savoir-faire. Fort de son succès, cet atelier sera suivi d’un deuxième rendez-vous  le 17 mars 2018. Toujours sur la thématique de la communication, les détails de son contenu seront définis selon les besoins spécifiques évoqués lors de la rencontre.

L’Espace de Vie Sociale accompagne tout au long de l’année les associations à naître ou déjà existantes que ce soit en termes matériel, administratif ou tout autre besoin.

Pour toute demande, contactez l’animatrice responsable (Maeva ou Mathilde) au 02 40 31 53 18

Ciné’Chap 2014: Cause Commune

En 2014, la commission tous publics invitait l’association RomSi au Ciné’Chap à l’occasion de la projection du film Cause Commune.

Ce film raconte l’histoire d’un engagement citoyen et politique par des habitants et le Maire de la commune d’Indre pour l’accueil et l’accompagnement de familles de la communauté Rom arrivées sur la commune en 2009.

Film de Sophie Averty – 2013

Fin 2009, une quarantaine de familles roms, indésirables à Nantes, tractant des caravanes hors d’âge, arrivent à Indre, une petite commune des bords de Loire.
Dès le lendemain, le maire Jean-Luc Le Drenn décide de mettre un terme à ce qu’il appelle “la politique de la patate chaude”, en refusant de les expulser à son tour.
Grâce à l’engagement sans faille d’une poignée de citoyens et d’élus mobilisés par ce combat collectif et politique, les familles resteront 18 mois, avant qu’une solution digne et pérenne soit trouvée.

L’expérience humaine et citoyenne dont témoigne ce film a largement fait écho aux valeurs portées par Anim’Action.

Suite à une journée riche d’échanges, un repas traditionnel roumain a été organisé avant la projection. Le repas a été réalisé par les femmes de l’atelier cuisine de Rom’Si, des bénévoles d’Anim’Action, de Fullbaz’Art et des stagiaires BAFA des CEMEA.

Pendant que les adultes cuisinaient, les enfants ont été invités aux spectacles de l’après-midi dont la programmation était conçu pour les enfants.

L’association Togezer a accompagné cette soirée avec sa samba reggae.